Agenda

Les radicalisations violentes vues d’ailleurs

Le Laboratoire d’anthropologie des institutions et des organisations sociales (LAIOS/IIAC, CNRS), la plateforme « Violence et sortie de la violence » de la Fondation Maison des sciences de l’homme et le Centre d’analyse et d’intervention sociologiques (CADIS, CNRS/EHESS), organisent à Paris les 28-29
novembre 2016 un colloque international sur « Les radicalisations violentes vues d’ailleurs ».
Une vingtaine de chercheurs venant d’Europe, du Moyen-Orient, d’Amérique du nord et d’Asie sont
conviés à cette rencontre. Les travaux se répartiront autour de quatre axes :
1. La radicalisation contemporaine. Il existe une multitude de définitions de la radicalisation. Deux semblent les plus opérationnelles : celle qui relie directement idéologie extrémiste et action violente et celle qui tente de montrer qu'un contexte socio-politique peut pousser à la violence au nom d'une idéologie déterminée (par exemple le djihadisme). La première définition postule que la radicalisation se produit lorsque l'action violente se conjugue à une idéologie radicale. La seconde définition tente de saisir un lien probabiliste entre la radicalisation et une opinion. L’objet de cette première partie du colloque est de réfléchir à ces approches, à un moment où acteurs politiques, médias, organisations de la société civile et opinion publique sont constamment aux prises avec cette expression désormais largement répandue.
2. La radicalisation vue d’ailleurs. Depuis longtemps, nos recherches sont pénalisées par le manque de décentrement et de recherche empirique (en particulier quand elles touchent les sociétés arabo-musulmanes), tandis que l’essentialisme tente de s’imposer malgré des réponses insatisfaisantes. On constate par exemple que l'approche identitaire n'explique pas les conflits générationnels, ou encore la confrontation entre milices et structures locales plus traditionnelles comme les tribus, quand il s’agit de certaines sociétés d’Asie, d’Afrique ou du Moyen-Orient.
Les métamorphoses de la radicalisation djihadiste après Daech, quelques hypothèses. Au moment où le djihadisme de Daech marque un recul net en Irak et en Syrie, il s’agit d’analyser les motivations des acteurs, leurs modes d’action, leurs références intellectuelles,
le djihadisme des femmes, aussi bien en Europe que dans les pays arabo-musulmans.

"Une histoire du mouvement national palestinien"

"Une histoire du mouvement national palestinien" par Nicolas Dot-Pouillard

Nicolas Dot-Pouillard, Docteur en études politiques, chercheur associé à l’Institut français du Proche-Orient (Beyrouth). Core-researcher au sein du programme When authoritarianism fails in the Arab world (Wafaw). Auteur de Tunisie : la révolution et ses passés (Iremmo/L’Harmattan, 2013) et, avec Wissam Alhaj et Eugénie Rébillard, de De la théologie à la libération : histoire du Jihad islamique palestinien (La Découverte, 2014).
Modération : Jean-Paul Chagnollaud, professeur émérite des Universités, président de l’iReMMO et directeur de la revue Confluences Méditerranée. Auteur notamment, de l’Atlas des Palestiniens : un peuple en quête d’un Etat, (co-écrit avec Pierre Blanc et Sid-Ahmed Souiah, Autrement, 2014).

Monde arabe entre transition et implosion

Après le succès de Où va le monde arabe ? Les enjeux de sa transition, paru à nos éditions en novembre 2012, suite aux Printemps arabes, Hasni Abidi, politologue et directeur du CERMAM, a réuni à nouveau des spécialistes du monde arabe pour une lecture sans complaisance des enjeux et des perspectives de cette géographie en danger et sous les feux d’une actualité brûlante.

Avec la participation de : .N.- Férié, H. Dawood, N. Bernard-Maugiron, F. Volpi, A. De Vasconcelos, K.-Mohsen Finan, L.-Driss Ait Hamadouche, D. Schmid, A. Belkaid, F. Esposito, Y. Bouandel, O. Yilmaz.

Editions ERICK BONNIER
PARIS. 2015

ALGÉRIE : LES ENJEUX NATIONAUX ET RÉGIONAUX DE L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE

Journée d'études en partenariat avec Dansk Institut for Internationale Studier - DIIS (Copenhague) et le CERMAM (Genève), et avec le soutien du CAPS (MAE)
11/04 | 09h30-18h30


Introduction : Luis Martinez, CERI-Sciences Po

9h30-13h00 L’Algérie sous Abdelaziz Bouteflika

Présidence : Rasmus Alenius Boserup, DIIS

Louisa Driss Ait Amadouche, Université Alger 3, chercheuse associée au Centre de recherche sur l'économie et le développement appliqué (CREAD)
Algérie : quelle gouvernance ?

Mohammed Hachemaoui, chercheur associé à l’IREMAM
De quoi Abdelaziz Bouteflika est-il le nom ?

Thomas Serres, Université de Saint-Etienne
Le cartel dans l’Algérie d'Abdelaziz Bouteflika

Samia Boucetta, doctorante, CERI-Sciences Po
La Sonatrach sous Abdelaziz Bouteflika
Farida Souiah, doctorante, CERI-Sciences Po
Algérie : qui conteste ?

14h30-18h30 L’Algérie et son voisinage

Islam, islamisme et islamophobie en Europe

Le Global Studies Institute (GSI) de l’Université de Genève a le plaisir de vous inviter au prochain « Midi de l’Europe » le lundi 17 février 2014 de 12h15 à 13h45 à Uni Mail (MR060) : « Islam, islamisme et islamophobie en Europe » avec le prof. Luis Martinez, politologue, directeur de recherche au Centre d’études et de recherches internationales (CERI) de Sciences Po Paris. Entrée libre Contact : Frédéric Esposito, responsable des Midis de l’Europe